Interviews croisées > Directrices d'Agences Lyon - Nantes

- publié le
Interviews croisées > Directrices d'Agences Lyon - Nantes
Les agences Armonia Lyon et Nantes ont inauguré leurs nouveaux locaux il y a quelques mois. Ces agences, en plein développement, sont gérées par deux femmes talentueuses qui partagent un même goût pour le service. Interview croisée de Lyon à Nantes.

Vanessa Million (Lyon) - Nadine Rorteau (Nantes) 




Vanessa, Nadine, vous êtes chacune responsables des agences de Lyon et de Nantes. Brièvement, pouvez-vous nous donner quelques chiffres ?


Vanessa Million : L'agence Lyonnaise a été créée en 1998. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 7,9M€ en 2015, pour un peu plus de 250 collaborateurs. Nous avons à Lyon, avec Phone Régie, 110 clients sur des services d'accueil (réception, standard, billetterie...) et avec Facilitess, 26 clients sur des services à l'occupant (petit entretien technique, pilotage FM multiservices, services de réunion, audiovisuel...). L’ensemble des 3 agences dont j’ai la responsabilité (Lyon – Dijon et Grenoble) a généré en 2015 un CA de 11.6M€.

Nadine Rorteau : Créée en 1999, l'agence de Nantes, embauche près de 200 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 5,5M€ en 2015. Depuis le début de l'année, notre agence connait une croissance significative de plus de 20%. Nous avons ouvert 15 sites en 2015 contre 5 ou 6 sites les années précédentes. Au total, nous comptons aujourd'hui 95 clients pour le couple Phone Régie - Facilitess. 

« Chez nous, le seul mot d'ordre c'est "fidelité" ! »


Vos clients, qui sont-ils ? 

V.M : Nous avons un panel de clients diversifiés dont certains sont présents depuis la création de l'agence ! C'est évidemment un gage de confiance important. Nos clients sur Lyon sont très variés, le potentiel est grand : Cabinet d’Avocats, Régies immobilières, Administrations, Sièges sociaux ou encore des Facility Manager. L’agence de Dijon, directement rattachée à l’agence de Lyon, nous a apporté notre premier contrat Musea sur la région en 2016 ! Ces deux agences ont un panel de clients très différents, et à la fois très complémentaires.

N.R : L'informatique et l'automobile sont deux secteurs bien implantés dans la région Nantaise. Nous travaillons donc avec la plupart des entreprises du secteur, aussi bien sur des prestations d'accueil (avec Phone Régie) que sur de l'intérim (avec Avenir RH) ou de la petite maintenance (avec Facilitess). Chez nous, le seul mot d'ordre c'est "fidelité" ! 30% de nos clients nous font confiance depuis plus de 10 ans, quant à nos collaborateurs ils sont également très nombreux à avoir passé le cap des 10 ans d'ancienneté.

 « Etre à l’écoute, savoir s'adapter… mais surtout être juste, sont des prérequis indispensables pour performer ! »


Vanessa et Nadine, parlez-nous de vous : votre parcours, vos expériences au sein du groupe ? 

V.M : Arrivée en 2003 chez Phone Régie, j'ai débuté en tant qu'hôtesse volante. A compter de 2004, j'ai évolué sur différents postes au sein de l’agence : assistante d'exploitation, responsable de comptes, responsable d'exploitation, chef d'agence et directrice d'agences ! Avant d’arriver dans le groupe, j’ai notamment oeuvré au sein d'un festival culturel lyonnais, avec pour mission le management du personnel d’accueil. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers ce type de poste en intégrant Phone Régie.
Etre à l’écoute, savoir s'adapter, trouver les solutions les plus appropriées, prendre des décisions mais surtout être juste, sont des prérequis indispensables pour performer sur ce type de poste. Depuis 2003, l’agence a beaucoup grandi, évolué, et moi avec elle, grâce à l’équipe !

N.R : L'accueil en fin de compte, c'est un peu tout mon parcours ! Je n'ai pas commencé ma carrière chez Phone Régie mais dans l'hôtellerie, où on apprend très vite les fondements qui sont aussi ceux de nos métiers : l'écoute, la disponibilité et l'esprit de service bien sûr ! Après quelques années au sein de prestigieux hôtels, j'avais envie d'autre chose sans pour autant m'éloigner de l'accueil. J'ai donc rejoint Phone Régie en 2001, d'abord sur le terrain, puis à l'agence de Nantes que je n'ai plus quittée depuis. De challenges en challenges, j'ai finalement été nommée chef d'agence en 2013. J'aime ce poste qui me permet d'allier mes connaissances terrain et la notion de management. C'est stimulant de devoir sans cesse faire preuve de nouvelles idées pour motiver ses équipes ! 

« Ca fait du bien de voir ses collaborateurs s'investir dans une belle cause »


Vous faites donc partie de l'agence depuis maintenant de nombreuses années, je présume que certains moments, anecdotes ont marqué vos mémoires ?

V.M : Le déménagement de l'agence est un moment important ! Nous étions dans les mêmes locaux depuis 15 ans, donc cela a impulsé une belle énergie pour toute l'équipe. L'inauguration de l’agence a été un moment très fort pour moi. Pour la première fois, nous avons pu y réunir nos clients, collaborateurs volants et fixes ayant une grande ancienneté (plus de 10 ans !), le personnel de structure de la région, Chef d’agence de la Région Sud, et les personnes du siège qui œuvrent quotidiennement pour nos équipes, la Direction de l’ensemble des filiales du Groupe que nous représentons en région, et notre président, Patrick Thélot. C’était une très jolie soirée, émouvante et marquante.

Autre moment très fort : l'opération "Un pas pour Juliette". Au travers de cette action RSE, l’agence de Lyon souhaitait mobiliser durant 3 mois l'ensemble de ses collaborateurs autour de la santé et du handicap. Les collaborateurs participants ont donc été mis au défi de réaliser 12 000 pas par jour pour soutenir Juliette, une de collaboratrices devenu subitement paraplégique. A la clé pour Juliette : une voiture adaptée à son handicap ! Ce défi nous a également permis de nouer d'autres liens avec nos collaborateurs, de nous challenger ou de nous soutenir à tour de rôle. Cette aventure a eu un impact très positif sur chacun d’entre nous. Et cela a également provoqué des changements de comportements : certains se sont mis au sport, d'autres ont arrêté de fumer. Il y a eu une réelle prise de conscience avec ce défi ! 

N.R : Des anecdotes nous en avons tous les jours, mais cela restera entre nous et nos collaborateurs (rires) !


Quels sont vos prochains challenges ? 

V.M : Nous aimerions développer Musea sur Lyon. Cela nous permettrait d'élargir notre prestation de service vers de nouveaux métiers, d'autant plus qu'il y a de beaux sites culturels et sportifs ici : le stade Lyonnais, le musée d'Art Contemporain, le Nouvel Institut franco-chinois, le musée d'Art Moderne à St Etienne... Lyon est la 2ème ville culturelle de France après Paris, un véritable potentiel donc. Ce secteur d’activité me séduit particulièrement.

N.R : Etant issue du milieu de l'hôtellerie, j'aimerais beaucoup développer Hoteling, que nous ne commercialisions pas encore sur Nantes. La région Nantaise a un fort potentiel de ce côté, nous maitrisons déjà bien le sujet de l'accueil et à titre personnel, ce serait une belle réussite !